Virus Ebola: 4 façons naturelles de le traiter

La maladie à virus Ebola, anciennement connue sous le nom de fièvre hémorragique à virus Ebola affection grave causée par un virus de la famille Filoviridae. C’est l’état mortel qui se transmet de l’animal à l’homme, ce virus se propage par contact direct avec les fluides corporels d’une personne ou d’un animal infecté. C'est extrêmement contagieux.

Il existe certains moyens de mieux gérer la maladie, même si ceux-ci doivent être envisagés parallèlement aux médicaments ou à la supervision de professionnels qualifiés. Voici 4 choses que vous devez avoir pour lutter contre Ebola:

  1. Probiotiques: Ces immunostimulants protègent votre corps contre les virus mortels. Lorsque vous avez un système immunitaire fort, votre corps pourra arrêter la propagation de l'Ebola et l'empêcher de prospérer. En outre, ils aident à réguler les cellules et à produire une cytokine appelée IL-10 qui est de nature anti-inflammatoire. Les probiotiques peuvent donc être considérés comme l’un des meilleurs pour l’ebola.
  2. Thé vert: Le thé vert possède d'excellentes propriétés anti-oxydantes et est utilisé comme médicament préventif dans le monde entier. Diverses études suggèrent qu'un composé appelé épigallocatéchine gallate (EGCG), présent dans le thé vert, est efficace pour bloquer le virus Ebola avec succès. L'ECGC est également très efficace pour bloquer la protéine de choc thermique 5 (HSPA5), essentielle au développement du virus Ebola.
  3. Poudre de racine de réglisse: La racine de réglisse est l'un des remèdes les plus efficaces contre le virus Ebola. Il est consommé comme médicament. Il est riche en saponine, un composant clé avec un acide antiviral qui aide à combattre le virus Ebola avec succès. Cependant, on dit que les personnes hypertendues évitent cela.
  4. Lait de curcuma: Ce gharelu nuskha ou remède à la maison n'est rien de moins qu'une merveille. Le curcuma, une épice magique a des propriétés curatives étonnantes. Il possède diverses propriétés antimicrobiennes, antibiotiques et anti-inflammatoires. Le curcuma contient un ingrédient appelé curcurmin, qui aide à déstabiliser les «tempêtes de cytokines», l’une des principales causes de décès chez les patients atteints d’Ebola. Cette réaction immunitaire (cytokine) entraîne un gonflement et une forte fièvre. Le lait, qui est une bonne forme de rappel de l’immunité, est également très utile. Par conséquent, avoir du lait au curcuma est extrêmement souhaitable.
Lire Aussi:  Recette de collations saines pour la soirée: Tikki à l'avoine avec chutney vert

    

Publication: 30 août 2018 18h29

        
            
        
        

Source

Tags: