La maladie d'Alzheimer peut être traitée avec un médicament existant pour le foie, trouve une étude

Une des formes les plus courantes de démence . millions de personnes à travers le monde. La maladie d’Alzheimer se caractérise par une perte progressive de la mémoire, une difficulté à résoudre les problèmes et une désorientation. Et les traitements contre la maladie d’Alzheimer consistent maintenant à ralentir la progression des symptômes.

C’est la raison pour laquelle des scientifiques de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni ont cherché une autre façon de traiter la maladie d’Alzheimer. En même temps, ils ont découvert qu’un médicament utilisé pour traiter une maladie du foie peut également combattre la maladie d’Alzheimer.

Publiée dans le Journal of Molecular Biology, l'auteure principale, la Dre Heather Mortiboys, a déclaré que, pour la première fois dans le tissu de patients atteints de la maladie d'Alzheimer, leur étude avait démontré que l'acide UDCA pouvait améliorer la performance des mitochondries. Les mitochondries sont connues pour fournir aux cellules l'énergie dont elles ont besoin pour croître et se diviser.

Des recherches antérieures ont suggéré que le médicament contre les maladies du foie, l’acide ursodésoxycholique (UDCA), pourrait arrêter le développement de la maladie de Parkinson . Cette étude a également montré que l’UDCA était capable d’améliorer le fonctionnement des mitochondries chez quelques patients chez lesquels on avait diagnostiqué une maladie de Parkinson.

Pour l’étude, l’équipe de recherche a recueilli des tissus de patients atteints de la maladie d’Alzheimer et a confirmé que le médicament UDCA améliorait la fonction mitochondriale chez les patients. Les auteurs ont également remarqué que le médicament améliorait la fonction mitochondriale en «modifiant» la forme des mitochondries affectées.

Dr. Mortiboys a ajouté qu’ils ont découvert que le médicament, utilisé pour les maladies du foie, agit en modifiant la forme des «piles».

Plus important encore, ils ont découvert que le médicament était actif dans les cellules de personnes atteintes du type le plus courant d’Alzheimer – la maladie d’Alzheimer sporadique. Et cela pourrait aider des milliers de patients. L’équipe estime que l’UDCA étant déjà utilisée, des essais cliniques seront bientôt effectués pour son efficacité et son traitement ultérieur pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

    

Publication: 4 septembre 2018 18h26

        
            
        
        

Source

Tags: