Je ne veux pas de diabète? Avoir plus de grains entiers!

Les grains entiers sont recommandés depuis longtemps pour réduire le risque de diabète de type 2 . Il a été noté dans différentes études que les fibres alimentaires dans les grains entiers sont la raison de ce risque réduit. Mais avez-vous réfléchi au rôle de différents types de grains entiers et de leurs propriétés dans la réduction des causes de différentes conditions?

C’est ce qu’a pensé une équipe de chercheurs qui a mené une étude. Rikard Landberg, chercheur principal de l’étude, aurait déclaré: «La plupart des études similaires aux nôtres ont déjà été menées, où les gens obtiennent principalement leur blé complet. Nous voulions voir s'il y avait une différence entre les différentes céréales. On pourrait s’attendre à ce qu’il y en ait parce qu’ils contiennent différents types de fibres alimentaires et de substances bioactives, qui se sont avérés influencer les facteurs de risque du diabète de type 2.

Cette étude a été menée au Danemark, où la consommation de céréales complètes est très variable. Les chercheurs ont constaté qu’il n’y avait pas de différence sur le type de produit céréalier complet ou de céréale que les participants mangeaient, comme le pain de seigle, le gruau et le muesli, ils avaient tous le même type de protection contre le diabète de type 2. La chose importante que l'équipe a noté était la quantité de de grains entiers qu'il faut manger chaque jour.

Pour l'étude, s'étalant sur 15 ans et publiée dans le journal de Nutrition55 000 participants ont été divisés en quatre groupes, en fonction de leur consommation déclarée de grains entiers. Ceux qui consomment le plus ont consommé au moins 50 grammes de grains entiers chaque jour. On a constaté que le développement du diabète de type 2 était le plus faible dans le groupe qui consommait la plus grande quantité de grains entiers. Et la portion a continué d'augmenter pour chaque groupe qui mangeait moins de céréales complètes.

Le groupe ayant consommé le plus de grains entiers réduisait le risque de diabète de 34% chez les hommes et de 22% chez les femmes, comparativement au groupe qui consommait le moins.

    

Publication: 6 septembre 2018 19h27 | Mis à jour: 6 septembre 2018 19h27

        
            
        
        

Source

Tags: