Voici le genre d’exercices que vous devriez faire pour retarder la maladie d’Alzheimer

Votre style de vie, vos exercices et votre régime alimentaire peuvent vous aider. , structure génétique, antécédents familiaux et de nombreux autres facteurs. La maladie d’Alzheimer est une maladie mentale dégénérative qui cause des problèmes de mémoire, de pensée et de comportement. C'est la forme la plus courante de démence et elle est fréquemment observée chez les personnes âgées. En termes de médicaments, rien n'a été trouvé pour arrêter ou inverser la maladie d'Alzheimer, même si certains médicaments aident à traiter les symptômes de la maladie. Mais les chercheurs du monde entier sont d’accord pour dire que l’exercice physique peut aider beaucoup les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à améliorer leurs fonctions cognitives, qui tendent à s’affaiblir. Récemment, une étude du Massachusetts General Hospital (MGH) a révélé que «la neurogenèse – induisant la production de nouveaux neurones – dans la structure cérébrale dans laquelle les mémoires sont codées peut améliorer la fonction cognitive chez la souris Cet exercice physique peut «nettoyer» l'environnement, permettant aux nouvelles cellules nerveuses de survivre et de prospérer et d'améliorer la cognition, selon le communiqué de presse de l'HGM. Mais quel genre d’exercices les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer doivent-elles faire pour améliorer leur fonction cérébrale?

Au début de l’année, une étude de l’Université du Connecticut a mis en lumière certains points importants: les personnes âgées à risque ou porteuses de la maladie Alzheimer ont fait de l’exercice aérobique une amélioration trois fois plus grande de leur capacité à penser et à prendre des décisions que ceux qui ont participé à des exercices combinés d’entraînement aérobique et de musculation. Il a également déclaré qu'un entraînement d'intensité modérée d'environ trois jours par semaine pendant 45 minutes entraînait une fonction cognitive légèrement meilleure pour les participants.
Même l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé que les adultes plus âgés 150 minutes par semaine d'exercices aérobiques d'intensité modérée (par exemple, marche rapide), 75 minutes par semaine d'exercices aérobiques d'intensité intense ou une combinaison des deux complétée par des activités de renforcement musculaire (p. Ex. Entraînement en résistance dynamique) le 2 ou plusieurs jours par semaine.

Lire Aussi:  Avantages surprenants d'un chien qui vous lèche pour sa santé physique et mentale

Avec les contributions du communiqué de presse de l'Université du Connecticut, IANS

    

Publication: 7 septembre 2018 9h12 | Mis à jour: 7 septembre 2018 9h17

        
            
        
        

Source

Tags: