Les pays de l’Asie du Sud-Est de l’OMS à intensifier leurs efforts pour lutter contre la dengue et éliminer le paludisme

la dengue qui menace près de 1,3 milliard de personnes avec des flambées fréquentes et à grande échelle et lutte contre le paludisme qui reste endémique dans la région.
ainsi que le niveau local pour atteindre les communautés les plus vulnérables et marginalisées, renforcer la surveillance, opérationnaliser la collaboration transfrontalière et surtout promouvoir la lutte antivectorielle »Le Dr Poonam Khetrapal Singh, Directeur régional de l'OMS pour l'Asie du Sud-Est, a déclaré Soixante et onzième session du Comité régionalqui s'est achevée ici aujourd'hui.

Les 11 pays de la région qui représentent un quart de la population mondiale, soit 58% du fardeau mondial de Plasmodium vivaxsont exposés à un risque croissant de dengue et d'autres maladies transmises par des vecteurs. les maladies en raison de l'urbanisation croissante et du changement climatique, ont adopté une résolution pour donner la priorité à la lutte contre la dengue et à l'élimination du paludisme.

Passant en revue les progrès, les défis, les capacités et les opportunités pour renforcer le personnel de santé, les pays ont convenu de continuer à se concentrer sur les travailleurs de première ligne, améliorer la rétention rurale et l'éducation transformatrice et renforcer la coordination entre les ministères de la santé et autres. Pour faire progresser la santé des nouveau-nés, des enfants et des mères, les pays ont convenu d'améliorer les budgets et de remédier aux inégalités sociales. Ils ont souligné que l’approche intégrée des programmes de santé des nouveau-nés, des mères, des enfants et des adolescents en matière de reproduction était au cœur de la couverture sanitaire universelle et de la qualité des soins tout en ne laissant personne de côté.

Lire Aussi:  Voici comment vous pouvez prendre soin de vos poumons en hiver

Suivi des progrès réalisés dans le domaine de la couverture sanitaire universelle et des objectifs de développement durable liés à la santé, les pays membres ont convenu de continuer à élaborer et à mettre en œuvre des politiques visant à promouvoir l'équité et l'efficacité.
'avec les pays membres qui s'engagent à rendre les produits médicaux essentiels accessibles et abordables pour tous, dans la région et au-delà.

La session a adopté une autre résolution visant à renforcer les équipes médicales d'urgence (EMT) pour améliorer la préparation à l'Asie du Sud-Est de l'OMS, exposée aux catastrophes naturelles. Les pays membres se sont félicités de l'élargissement du mandat du Fonds régional d'urgence pour la santé de l'Asie du Sud-Est (SEARHEF), de la réponse à la préparation, afin d'être mieux équipés pour faire face aux catastrophes. La SEARHEF a soutenu 37 urgences dans neuf pays de la Région depuis sa création il y a dix ans, répondant aux besoins immédiats des communautés touchées et sauvant des vies.

    

Publication: 9 septembre 2018 9h18

        
            
        
        

Source

Tags: