Les pères aussi peuvent transmettre le VIH aux nouveau-nés, montre une étude

Les pères peuvent également transmettre VIH à leurs nouveau-nés, non juste les mamans. Bien que de tels cas soient inhabituels, les chercheurs ont signalé un cas rare où un nouveau-né d'une mère séronégative a contracté le virus de son père qui souffrait également de varicelle. Selon un récent rapport de l'IANS, la source de l'infection chez le bébé était une fuite de fluides provenant des cloques de peau du père.

«La transmission a eu lieu pendant la période de séroconversion lorsque le père n'était pas au courant de l'infection par le (VIH) et était probablement accidentelle», aurait déclaré l'étude co-écrite par Nuno Taveira de l'Université de Lisbonne, Portugal. et collègues. Le rapport a souligné que l'enfant avait été diagnostiqué avec la maladie à l'âge de 4 ans. L'étude publiée dans la revue AIDS Research and Human Retroviruses

a publié les résultats de l'analyse des données génétiques, pohylogénétiques et sérologiques sur le père et le fils et sur l'hypothèse de la façon dont l'enfant est devenu infecté.

En ce qui concerne les données obtenues du père et du fils sur la base d’une analyse comparative, les chercheurs ont constaté que le virus avait été transmis accidentellement au fils pendant les premiers jours de la vie de l’enfant. Le rapport indiquait que le père subissait un traitement pour une infection par le virus de la varicelle et du zona (varicelle) et la syphilis au moment de la séroconversion. Il avait développé de grosses vésicules sur tout le corps qui contenaient des fluides qui fuyaient.

Lire Aussi:  Natural cures for gnat bites

L’étude mentionnait que la production élevée de virus au début de l’infection par le VIH avait rendu extrêmement infectieux les fluides provenant des cloques de la peau du père. Lorsque ces liquides contaminés sont entrés en contact avec le fils, la transmission du VIH a eu lieu.

«Cette étude montre comment des données génétiques, phylogénétiques et sérologiques peuvent contribuer à l'enquête médico-légale sur la transmission du VIH», aurait ajouté l'étude.

    

Publication: 30 septembre 2018 19h13

        
            
        
        

Source

Tags: