Temps de dépistage excessif: cognition insuffisante, obésité + autres risques pour la santé de vos enfants

Une étude publiée dans The Lancet Child & Adolescent Health, constate que lorsque les enfants passent plus de deux heures sur les écrans tous les jours, ils ont tendance à avoir de moins bons résultats aux tests de cognition. Selon les Lignes directrices canadiennes sur le mouvement 24 heures sur 24 pour les enfants et les jeunes, au moins 60 minutes d’activité physique par jour, 2 heures ou moins de temps passé devant un écran récréatif et 9 à 11 heures de sommeil par nuit conseillé. Pour l'étude, les chercheurs ont observé que peu d'enfants suivaient ces directives. Ils ont en outre observé que les enfants qui passaient chaque jour plus de deux heures à l'écran avaient de faibles compétences cognitives. Il y a beaucoup d'autres risques pour la santé de passer trop de temps à utiliser des gadgets électroniques. En voici quelques unes:

Yeux secs et fatigue oculaire: Une étude récente publiée dans le journal Ophthalmology indique que le nombre de cas de sécheresse oculaire et de fatigue oculaire chez les enfants temps. Parmi les symptômes les plus courants, on peut citer les maux de tête et la vision floue. Selon l'étude, ces symptômes sont généralement temporaires, mais ils peuvent être fréquents et persistants.

Obésité: Plus de 90 minutes de temps passé devant un écran peuvent augmenter le risque d'obésité au cours des années suivantes. Les chercheurs ont trouvé «un lien fort» entre l'augmentation du taux d'obésité chez les enfants et l'exposition fréquente aux médias sociaux, aux téléviseurs, aux ordinateurs et aux appareils intelligents. Ils ont également constaté que les médias tard dans la nuit peuvent perturber énormément les habitudes de sommeil des jeunes, ce qui peut les exposer à un risque plus élevé d’obésité.

Lire Aussi:  Les bienfaits du vin pour la santé: comment les obtenir sans les inconvénients

Dépression: Selon le professeur de psychologie de l'Université d'État de San Diego, Jean Twenge, 48% des adolescents ayant passé au moins cinq heures par jour sur des appareils électroniques résultat,comparativement à seulement 28% de ceux qui ont passé moins d’une heure par jour avec des appareils. Les symptômes dépressifs étaient plus fréquents chez les adolescents qui ont passé beaucoup de temps sur leurs appareils, a également noté l'étude.

    

Publication: 1 octobre 2018 9h30 | Mis à jour: 1 octobre 2018 9:32 am

        
            
        
        

Source

Tags: