Une étude révèle que les diabétiques sont exposés à un risque accru de cancer

Les diabétiques courent un risque accru de cancer. Cela suggère également que le diabète est lié à une survie plus médiocre à la suite d'un diagnostic de cancer.

En ce qui concerne les cancers les plus courants, les diabétiques courent 20% plus de risques de développer un cancer colorectal et 5% plus de risque de cancer du sein que leurs homologues sans diabète.

Les personnes atteintes de diabète déjà diagnostiquées d'un cancer sont également moins bien loties, avec 25% de chances en plus de décéder suite à un diagnostic de cancer du sein et de la prostate (respectivement) par rapport à leurs pairs non diabétiques.

Hulda Hrund Bjornsdottir, du registre national suédois du diabète (NDR), Suède, et ses collègues ont découvert que le diabète était associé à 11 des 12 types de cancer étudiés dans l'étude.

Le diabète était clairement lié à un risque plus élevé de cancers du foie (les diabétiques étaient 231% plus susceptibles de recevoir un diagnostic de cancer du foie que ceux sans antécédents de diabète au cours de la période de l'étude), le pancréas (119%), l'utérus (78%), le pénis (56%), les reins (45%), la vésicule biliaire et les voies biliaires (32%), l'estomac (21%) et la vessie (20%).

Il était prouvé que les diabétiques présentaient un risque de cancer de la prostate réduit (18%) par rapport à leurs pairs non diabétiques. Le risque absolu sur cinq ans de développer un cancer pour les sites de cancer mis en évidence dans l'étude variait de 0,02% pour le cancer du pénis à 1,45% pour le cancer de la prostate chez les personnes atteintes de diabète.

Lire Aussi:  Selon une nouvelle étude, votre réussite scolaire dépend de vos gènes

En outre, chez les diabétiques, la mortalité était plus élevée pour les cancers de la prostate (29%), du sein (25%) et du côlon (9%) que pour leurs homologues sans diabète.

Les auteurs soulignent que, même si le risque relatif de cancer augmente après le diabète, l'augmentation du risque absolu est faible. «Nos résultats ne suggèrent pas que toutes les personnes atteintes de diabète développeront un cancer plus tard dans la vie», a déclaré Bjornsdottir.

Les résultats suggèrent également que les cancers du pancréas et du poumon constituent un problème croissant chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Sur une période de 10 ans, les diabétiques ont présenté une augmentation supérieure de 38% du nombre de nouveaux cas de cancer du pancréas, une augmentation de 30% de l'incidence du cancer du poumon, tandis que l'incidence du cancer de l'utérus a diminué de 26% par rapport à leurs pairs non diabétiques. Pour les autres types de cancer mis en évidence par les auteurs, l'incidence est restée similaire chez les personnes atteintes de diabète avec ou sans diabète au cours de la période de l'étude.

«Le diabète et le cancer partagent certains facteurs de risque qui pourraient contribuer à ces associations, notamment l'obésité, le tabagisme et l'alimentation, sont des exemples de facteurs clés probables», a déclaré Bjornsdottir

.

Les résultats ont été présentés à la réunion annuelle de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD). (ANI)

Ceci est publié non édité à partir du flux ANI.

    

Publié le 3 octobre 2018 07:21 | Mise à jour: 3 octobre 2018 07h22

Lire Aussi:  Un mot de prudence avant d'expérimenter avec ces produits de la marijuana

        
            
        
        

Source

Tags: