Causes courantes et remèdes

                
                
                

Douleur dans le côté droit du coffre: causes communes et meilleurs remèdes

Cet article vous a-t-il été utile?

                
            

            
            

 Douleur dans le côté droit de la poitrine - Causes communes et meilleurs remèdes "width =" 300 "height =" 188 "/> La douleur dans le côté droit de la poitrine est un phénomène assez courant et peut Nous sommes souvent inquiets lorsque cela se produit, car nous avons tendance à associer ce type de douleur à notre cœur, mais une douleur à la poitrine du côté droit est rarement le signe d'un problème cardiaque.</strong></p><p>La ​​douleur au côté droit de la poitrine est généralement liée au stress, à une infection ou à une tension musculaire. Lisez l'article et découvrez quelle peut être la cause probable de votre problème, comment y faire face et quand consulter un médecin.</p><h2>Les causes de la douleur dans le côté droit de la poitrine</h2><p>Un certain nombre de causes peuvent être identifiées lorsqu'il s'agit de douleur à la poitrine du côté droit. Lorsque vous recherchez le coupable, essayez également de faire attention aux symptômes qui l'accompagnent.</p><p></p><h3>1. Strain musculaire</h3><p>Si vous ressentez une douleur dans le côté droit de la poitrine, pensez si vous avez récemment fait une activité vigoureuse, car il est fort possible que vous ayez trop utilisé un muscle de votre corps.</p><p>Rappelez-vous qu’il n’est pas nécessaire que les muscles soient atteints à la suite d’une séance d’entraînement au gymnase. Par exemple, cela peut arriver si vous avez coupé du bois, peint un plafond ou effectué toute autre activité qui vous a demandé une certaine tension musculaire.</p><div style=

Si c'est le cas, vous reposer pendant quelques jours devrait résoudre le problème de la douleur au côté droit de la poitrine.

2. Blessure à la poitrine ou aux côtes

Si vous avez eu un accident dans lequel votre poitrine a été directement touchée, des douleurs à la déchirure du muscle pectoral ou des côtes peuvent être à l'origine de votre douleur. De plus, vous pourriez aussi avoir cassé ou déplacé votre côte.

En cas de blessure à la poitrine et de déplacement des côtes, vous souffrirez également d'autres symptômes. Par exemple, la douleur est plus forte lorsque vous riez, éternuez ou toussez. Vous pouvez également vous sentir essoufflé ou remarquer des ecchymoses et un gonflement de la poitrine. La peau est généralement très sensible au toucher aussi.

Les blessures à la poitrine ou le déplacement des côtes guérissent généralement de manière autonome. Cependant, seul votre médecin peut déterminer si cela est possible ou non. Ainsi, si vous soupçonnez que c'est le cas, consultez-le immédiatement.

3. Stress extrême

Le stress extrême ou le sentiment d'anxiété sont une cause fréquente de douleur à la poitrine. Le stress et les soi-disant troubles anxieux conduisent souvent à des attaques de panique, qui présentent des symptômes similaires à ceux d'une crise cardiaque. Une attaque de panique peut apparaître soudainement, par exemple après un traumatisme même dans votre vie.

Lorsque cela se produit, vous ressentez des douleurs aux deux côtés de la poitrine, des palpitations cardiaques, de la transpiration ou des tremblements. De plus, vous serez également à bout de souffle, aurez l’étourdissement ou comme si vous alliez vous évanouir.

Lire Aussi:  Le glaucome peut être une maladie auto-immune, constate une étude

Vous pouvez ressentir une douleur à la poitrine lors d'une attaque de panique parce que vous respirez rapidement et que les muscles de la paroi thoracique se contractent. Si vous avez déjà eu une crise de panique, vous devriez vous adresser à un psychiatre ou à un psychologue, qui vous enseignera des techniques de relaxation et de respiration particulières, qui vous aideront à prévenir les attaques à l'avenir.

Néanmoins, une crise de panique a des symptômes similaires à une crise cardiaque et vous devez donc toujours chercher une aide médicale lorsque cela se produit.

4. Reflux acide

Le reflux acide est une affection courante dans laquelle les acides de l'estomac retournent dans le tuyau alimentaire ou l'œsophage. Si cela n'arrive que de temps en temps, il n'y a probablement rien à craindre et peut-être que certains produits alimentaires déclenchent le reflux.

Toutefois, si vous présentez un reflux plusieurs fois par semaine, cela pourrait indiquer que vous souffrez de reflux gastro-oesophagien, appelé RGO. Les principaux symptômes de cette affection comprennent des douleurs à la poitrine ou à l'abdomen, des rotations fréquentes, un goût amer dans la bouche et des brûlures d'estomac.

À un stade plus avancé ou non traité de la maladie, vous pouvez également ressentir une boule dans la gorge, une toux sèche ou des difficultés à avaler.

5. Brûlures d'estomac ou indigestion

Les brûlures d'estomac sont une sensation de brûlure désagréable dans la poitrine, qui survient généralement après une séance d'exercice, un repas ou la nuit lorsque vous vous allongez. Les brûlures d'estomac sont une conséquence du reflux acide, ce qui signifie que les acides de l'estomac reviennent dans l'œsophage.

Lire Aussi:  Comment améliorer le développement du cerveau chez les enfants

Lorsque vous avez des brûlures d'estomac, vous pouvez également ressentir une sensation de brûlure dans la gorge, avoir des difficultés à avaler ou avoir l'impression que de la nourriture est restée coincée dans la poitrine ou la gorge. Les victimes se plaignent souvent d'un goût amer dans la bouche et la gorge.

L’indigestion est juste un mal d’estomac et bien qu’elle ne provoque généralement pas de douleur à la poitrine, elle peut souvent accompagner des brûlures d’estomac. Cependant, en cas d'indigestion, vous ressentirez également des nausées, une sensation de plénitude après un repas, des ballonnements ou une gêne abdominale.

6. Cholécystite

La ​​cholécystite est l'inflammation de votre vésicule biliaire, qui se produit lorsqu'il y a une accumulation de bile dans la vésicule biliaire. Habituellement, la maladie est causée par des calculs biliaires qui bloquent le tube qui sort de la vésicule biliaire.

Source

Tags: