Ganglions lymphatiques occipitaux enflés – Causes, anatomie et traitement

                
                
                

Ganglions lymphatiques occipitaux enflés – Causes, anatomie et traitement

5 (100%) 1 vote

                
            

            
            

 Ganglions lymphatiques occipitaux enflés - Causes, anatomie et traitement "width =" 300 "height =" 186 "/> Les ganglions lymphatiques sont une partie extrêmement importante de notre organisme. En outre, ils se propagent largement dans tout notre corps. , ils ont une grande influence sur notre santé. Le gonflement des ganglions lymphatiques occipitaux est un signe pour nous que quelque chose de mal se passe dans notre corps.</strong></p><p>Poursuivez votre lecture et découvrez quelle est l'anatomie des ganglions lymphatiques occipitaux, pourquoi ils gonflent et quels sont les meilleurs traitements possibles.</p><h2>L'anatomie des ganglions lymphatiques occipitaux</h2><p>Nos ganglions lymphatiques sont généralement situés dans le cou, les aisselles et l'aine. Même sept cents ganglions lymphatiques peuvent être trouvés dans notre corps et seulement trois à cinq d'entre eux sont des ganglions lymphatiques occipitaux, situés à l'arrière de votre tête, juste derrière votre os occipital du crâne.</p><p></p><p>Les ganglions lymphatiques occipitaux ont une fonction très importante car ils filtrent toutes les substances nocives qui s'accumulent dans les vaisseaux lymphatiques et traversent le cuir chevelu. Par conséquent, en raison des ganglions lymphatiques, diverses impuretés, qui peuvent également inclure des parties étrangères ou des cellules cancéreuses, sont éliminées de votre corps.</p><p>Si vous souhaitez localiser vos ganglions lymphatiques occipitaux, placez votre main sur la nuque. Essayez d'imaginer une ligne qui se situe entre la base de vos oreilles et l'arrière de votre tête, vos ganglions lymphatiques occipitaux se situent quelque part au centre.</p><div style=

Si vos ganglions lymphatiques occipitaux ne sont pas enflés, il est très difficile de les localiser et de les retrouver. Le gonflement apparaît généralement lors d'une infection, lorsque les ganglions lymphatiques produisent plus de lymphocytes, ce qui provoque le blocage des vaisseaux lymphatiques et le gonflement. Une fois l’infection disparue, le blocage disparaît et les ganglions lymphatiques retrouvent leur taille normale. Dans un monde médical, les adénopathies gonflées sont appelées adénopathies.

Les ganglions lymphatiques enflés sont toujours le signe que quelque chose de mauvais se passe dans notre corps. La raison la plus courante est généralement une infection et si, après l’infection, vos ganglions lymphatiques redeviennent normaux, c’est probablement la cause de cela.

Cependant, si vous n’avez pas d’infection et que vos ganglions lymphatiques occipitaux sont gonflés, il est conseillé de rechercher la cause de ce problème, car ils pourraient être le signe d’un problème médical plus grave.

Les causes des ganglions lymphatiques occipitaux enflés

Le gonflement des ganglions lymphatiques ou lymphadénites est dû à leur inflammation. Examinez les causes les plus courantes de ganglions lymphatiques occipitaux enflés.

1. Infections bactériennes

Les infections bactériennes du cuir chevelu sont probablement la cause numéro un des ganglions lymphatiques occipitaux enflés. Les débris et les toxines s'écouleront par les ganglions lymphatiques occipitaux à l'arrière de la tête, ce qui provoquerait un gonflement et une inflammation.

Les bactéries telles que les staphylocoques et les streptocoques sont souvent responsables d'infections qui provoquent un grossissement et un gonflement des ganglions lymphatiques occipitaux. Les infections bactériennes de l’oreille peuvent également entraîner un gonflement des ganglions lymphatiques et doivent toujours être traitées par un médecin. Sinon, ils pourraient causer un drainage de votre oreille ou des problèmes d'audition.

Lire Aussi:  Avantages pour la santé de Joe Pye Weed - Parlez-en à vos amis!

2. Virus et champignons

Les infections virales peuvent également causer un gonflement des ganglions lymphatiques occipitaux. Un virus assez commun est connu comme la rubéole ou la rougeole allemande. Cela provoque un gonflement des glandes du cou et de la tête.

La ​​mononucléose peut également être responsable de l'inflammation des ganglions lymphatiques occipitaux, ce qui peut entraîner des symptômes tels que maux de tête, maux de gorge, fatigue, plaques blanches sur les amygdales et fièvre.

Les infections fongiques du cuir chevelu peuvent également entraîner un gonflement des ganglions lymphatiques occipitaux. En dehors de cela, vous pouvez également rencontrer d'autres symptômes, tels que des démangeaisons du cuir chevelu et des pellicules, une perte de cheveux ou des croûtes jaunes sur votre cuir chevelu.

3. Infections de la gorge

Les infections de la gorge entraînent très souvent des ganglions lymphatiques occipitaux enflés et enflammés. Ils s'accompagnent généralement de maux de gorge, d'irritations, de sensations de gêne ou de difficultés à avaler. En cas d'infections de la gorge, vous pouvez également remarquer des plaques blanches sur vos amygdales ou un enrouement.

Les infections de la gorge sont généralement causées par des virus et des bactéries. En cas de virus, vous pourrez peut-être vous en charger par vous-même, mais si certaines bactéries sont responsables de vos ganglions lymphatiques enflés, vous aurez probablement besoin d'antibiotiques.

4. Amygdalite

Les amygdales sont également un type de ganglions lymphatiques situés au sommet de la gorge et à l'arrière de la bouche. Ils ont une fonction similaire à celle des autres ganglions lymphatiques, ce qui signifie qu'ils jouent un rôle important dans le filtrage des bactéries et des germes, ce qui aide à prévenir les infections de la gorge.

Lire Aussi:  Avantages fabuleux de la plante de serpent dans la chambre à coucher pour la santé et l'âme

Lorsque nos amygdales sont infectées, elles sont enflées et enflammées. Vous pouvez également avoir des difficultés à avaler, votre mâchoire et votre gorge peuvent être sensibles, la douleur peut se propager à vos oreilles et vos ganglions lymphatiques occipitaux peuvent également être enflés.

5. Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Diverses maladies sexuellement transmissibles telles que la mono, la syphilis ou le VIH peuvent souvent entraîner un gonflement des ganglions lymphatiques occipitaux. Mono, cependant, est également connue sous le nom de maladie des baisers, ce qui signifie qu’elle se transmet par la toux, l’éternuement et les baisers.

Source

Tags: