Huile de Babassu – Utilisations, avantages pour la santé, effets secondaires et informations nutritionnelles

L’huile de Babassu provient des graines du palmier Babassu qui pousse dans les régions du nord-est de la forêt amazonienne. L'huile est assez similaire à celle de la noix de coco. Tous deux sont riches en acides gras à chaîne moyenne, ce qui les rend appropriés pour une utilisation non seulement dans le conditionnement de la peau et le soin des cheveux, mais également dans le traitement d'un large éventail de maladies et d'affections anti-virales. L’huile de babassu a été utilisée par les habitants de la forêt amazonienne pour la cuisine et pour traiter les plaies et l’inflammation de la vulve et du vagin (souvent causées par des agents pathogènes comme le candida) et les pertes vaginales qui les accompagnent (appelées leucorrhée).

Source

Le palmier Babassu est le Attalea speciosa (appelé aussi Orbignya phalerata. ]). Dans certaines régions du nord-est du Brésil, les communautés locales disposent de l'autonomie nécessaire pour cultiver et protéger ces arbres et récolter leurs palmiers. Ces arbres constituent l'épine dorsale du mode de vie des populations locales, qui comptent des millions de personnes. Il s’agit donc d’un arbre d’une importance non seulement écologique, mais également essentiel au soutien économique de la population locale.

L'extraction du palmier babassu (également appelé noix de coco babassu) est effectuée à la main, à l'aide d'outils en bois traditionnels. Il s'agit d'un processus fastidieux. Mais il est enraciné dans la culture locale depuis des siècles, voire des millénaires. Les graines de palmier sont ensuite utilisées pour expulser l'huile, ce qui n'est généralement pas fait traditionnellement, mais par les grandes entreprises de fabrication d'huile. Il est donc difficile d'obtenir de l'huile de babassu pressée à froid.

Couleur, goût et arôme

L'huile de babassu est très différente de l'huile de coco. Quand elle fond, elle a une couleur jaune pâle, alors que l'huile de coco est blanche. Les deux sont translucides. En termes d’arôme, l’huile de coco pressée à froid n’est autre chose. C'est tellement aromatique, imprégnant l'air avec un arôme de noix de coco moyenne. Les huiles de palme sont beaucoup plus douces et leur arôme est moins agréable. L'huile de coco vierge pressée à froid peut être consommée directement, car elle est très agréable au goût. Mais on ne peut pas en dire autant du babassu.

Propriétés

L'huile de babassu est un agent thérapeutique de premier ordre car elle exerce de nombreux effets médicinaux, dont beaucoup résultent de sa teneur en acide laurique suprême. L’acide laurique est un acide gras saturé que l’on trouve en abondance dans l’huile de coco, l’huile de babassu et le lait maternel.

  • Anti-inflammatoire – Il est utilisé sur la peau pour réduire les rougeurs, les sensations de brûlure, les douleurs et l'enflure. Cela fonctionne de deux manières. L'une est causée par des métabolites de l'acide laurique présents dans le corps qui réduisent directement l'inflammation. Deuxièmement, l'huile de babassu empêche nos cellules cutanées de libérer des molécules de signalisation appelées eicosanoïdes, qui sont pour la plupart anti-inflammatoires, mais certaines d'entre elles sont pro-inflammatoires. [1]
  • Nutrient – L'huile de babassu, lorsqu'elle est ingérée ou même appliquée localement, fournit des acides gras sains tels que l'acide laurique, l'acide myristique et l'acide palmitique. Il stimule les niveaux d'énergie et aide à réduire la fatigue.
  • Antiviraux – L'acide laurique a été documenté comme traitement pour divers types d'infections virales débutant du rhume à l'influenza, à l'herpès et même au VIH / SIDA. [2]
  • Anti-Acne – L'acide laurique tue la bactérie Propionibacterium Acnes (P. acnes). Cette bactérie particulière réside naturellement dans les follicules pileux de notre peau. Mais dans les années d'adolescence, ils peuvent devenir furieux, se multiplier rapidement et causer de l'acné ou entretenir d'autres bactéries responsables de l'acné. L’huile de babassu ou de coco peut être appliquée directement sur la peau pour tuer l’excès de bactéries P. acnes.
  • Antifongique – L'acide laurique possède une puissante activité antifongique contre divers types de champignons, comme le Candida (et ses divers sous-types) et le champignon responsable de la teigne.
  • Anti-parasitaire – Il tue efficacement une infection intestinale causée par un parasite appelé Giardia lambia. L'infection, la giardiase, entraîne des douleurs abdominales, de la fatigue et des nausées et même des vomissements. Bien que l'efficacité de l'huile de babassu puisse ne pas suffire à vaincre une infestation active, elle constitue néanmoins une bonne stratégie de prévention contre certains vers parasites. Cela empêche notre corps d’être infesté en premier lieu, ce qui évite beaucoup de problèmes. [2]

Prestations de santé

1. Huile de Babassu pour les soins de la peau

L'utilisation la plus simple et la plus efficace de l'huile de babassu consiste en un démaquillant. Bien souvent, les produits de maquillage à base d'huile ne peuvent pas être efficacement éliminés avec de l'eau. Ils laissent un résidu. L’huile de babassu peut être utilisée pour essuyer le visage. Il suffit d'ajouter quelques gouttes d'huile de babassu sur une boule de coton et de la frotter sur le visage. L'acide laurique et l'acide myristique dans l'huile de Babassu sont des agents nettoyants naturels qui dissolvent les produits gras et les saletés qui s'y collent. Une fois que l'huile a fait son travail, il est préférable de rincer à l'eau et d'essuyer avec une serviette. Il est pratique de garder une petite serviette séparément pour essuyer les produits gras, sinon votre serviette ordinaire deviendra grasse.

L'huile de Babassu est également bonne pour les massages. Il est assez dense mais s'étale bien et ne laisse pas beaucoup de graisse sur la peau. Il peut être appliqué sur la peau de la même manière que l'huile de noix de coco et conservé tel quel pendant environ 20 minutes. Après cela, prenez une longue douche pour rincer toute huile. Le massage à l'huile de Babassu apaise la peau, réduit l'inflammation et revigore la structure musculo-squelettique (os, tendons, ligaments, fibres musculaires, etc.). Il est utile pour les personnes souffrant d'affections inflammatoires de la peau, principalement d'eczéma, de psoriasis et de plaies herpétiques.

L'huile de babassu aide à soulager l'inflammation provoquée par les infections à levures de la région génitale féminine. C'est ce qu'on appelle la vulvo-vaginite. L'huile doit être massée sur la région génitale et laissée pendant environ 10 minutes. L'acide laurique se dissout dans la peau et commence à tuer le champignon Candida, responsable des infections à levures. Après le massage, l'huile doit être lavée à l'eau puis la peau doit être sèche. En cas d'infection à levures, il est de la plus haute importance de garder la peau sèche en évitant l'accumulation de sueur. Puisque l'huile de noix de coco est également riche en acide laurique, elle peut également être utilisée efficacement pour contrer une infection à levures.

2. Huile de babassu contre l'acné

En ce qui concerne l'infection acnéique active, l'huile de babassu présente des résultats mitigés. Son indice comédogène est compris entre 1 et 2, car il obstrue modérément les pores. En fait, il peut aggraver l’acné chez les personnes dont les pores sont relativement plus petits. Cependant, ceux dont les pores ne se bouchent pas facilement (généralement les personnes ayant des pores plus larges) peuvent remarquer un effet anti-acnéique, car ils tuent la bactérie P. acnes, nettoient la saleté, les cellules mortes de la peau et l'excès de sébum, tout en réduisant les rougeurs et l'inflammation. . Utiliser ou non l'huile de babassu pour traiter l'acné est une décision difficile à prendre.

Les évaluations de comédogénicité ne doivent pas être prises très précisément car elles sont évaluées par des personnes. Étant donné que l'huile de babassu a un pouvoir comédogène maximal de 2, elle n'est donc que modérément comédogène. En le comparant à l'huile de noix de coco dont l'indice comédogène est de 4 (sur 5), il est beaucoup plus sûr pour les personnes souffrant d'acné. Une stratégie viable pour l’utilisation de l’huile de babassu consisterait à l’appliquer sur la peau à l’aide d’une boule de coton, puis à la laver au bout de 15 à 20 minutes au lieu de la laisser agir plus longtemps. Les acides gras sains tels que l'acide laurique et l'acide myristique sont rapidement absorbés par la peau et l'excès d'huile est essuyé. Cela réduit davantage les risques d'obstruction des pores. Effectuer un soin du visage à la vapeur aide également à ouvrir davantage les pores et à prévenir la formation de comédons.

3. Huile de babassu pour renforcer les cheveux

Une étude de premier plan a révélé que parmi l'huile de coco, l'huile de tournesol et l'huile minérale, seule l'huile de coco avait un effet positif sur l'amélioration de la composition en protéines des tiges des cheveux. Cela s'explique par le fait que l'huile de coco est composée de triglycérides à chaîne moyenne (molécules de graisse de taille réduite) capables de pénétrer dans les tiges des cheveux et de se lier aux protéines capillaires, renforçant ainsi les cheveux en réduisant la perte de protéines. Puisque l'huile de babassu a une composition à peu près similaire d'huile de noix de coco, une chimie similaire impliquerait qu'elle renforcerait également les tiges des cheveux. Ceci constitue la base du développement de produits de conditionnement profonds à base d’huile de babassu. [3]

Un revitalisant profond est excellent pour les cheveux chroniquement secs qui peuvent être soit naturellement secs, soit avoir séché en raison de l'utilisation de traitements de défrisage et de tiges de fer chauffées. Un conditionneur profond a une consistance semblable à un sérum et il contient généralement des acides aminés ajoutés (éléments de base des protéines) car ils sont rapidement absorbés. Un cocktail d'huiles naturelles saines et de beurres est utilisé comme base. Les protéines renforcent les cheveux et l'hydratation fournie par l'eau les rend plus lourds et réduit les frisottis. Des huiles comme le babassu ajoutent une touche adoucissante qui facilite le démêlage des cheveux. Quelques huiles essentielles, comme l’huile de menthe, peuvent également être ajoutées pour lui donner un arôme rafraîchissant et rafraîchissant. L'huile essentielle de romarin est également parfois utilisée dans les revitalisants profonds car il s'agit de l'une des rares huiles essentielles documentées à favoriser la croissance des cheveux. Un revitalisant en profondeur doit être utilisé sur les tiges des cheveux pour les régénérer et les hydrater. Les revitalisants profonds à base de Babassu sont parfaits pour les cheveux bouclés et un peu crépus. Il est utilisé comme sérum uniquement sur les tiges des cheveux après la douche, lorsque les cheveux sont encore un peu mouillés.

L'huile de babassu peut également être utilisée seule, idéalement comme huile de massage pré-douche pour les cheveux. Prenez une petite quantité d'eau dans la paume et mouillez vos cheveux. Cela fournit la petite quantité d'hydratation dont les cheveux ont besoin régulièrement. Pendant que vos cheveux absorbent l'humidité (prend une minute ou deux, pas plus), faites chauffer l'huile de babassu, car elle est solide à la température ambiante. Ne le chauffez pas trop, car les huiles chaudes pourraient enlever l’humidité et affaiblir les manches. Ensuite, prenez la quantité requise d’huile de babassu et massez-la dans les cheveux, puis dans le cuir chevelu. Effectuer le massage pendant environ 3 à 5 minutes. Ensuite, laissez l'huile sur les cheveux pendant environ 20 minutes. Après cela, les cheveux doivent être lavés. Ce traitement simple et rapide augmenterait la rétention de protéines dans les tiges des cheveux et, en tant que bénéfice supplémentaire, aiderait à dissoudre la saleté et l'excès de sébum du cuir chevelu.

Informations nutritionnelles et médicinales

Les graines de palmier de presque toutes les variétés de palmiers grouillent d'huile. L’huile de babassu est solide à une température ambiante d’environ 25 ° C, car elle contient environ 85% de graisses saturées. Malgré cela, il était et est toujours utilisé comme huile de cuisson dans sa région d'origine. Une ventilation détaillée des matières grasses dans l'huile d'Attalea speciosa met en évidence sa similitude avec l'huile de noix de coco.

Acide gras (lipide) Notation et type de carbone Pourcentage (en poids d'huile)
Acide laurique C 12: 0 (Graisse saturée) 50%
Acide myristique C 14: 0 (Graisse saturée) 20%
Acide palmitique C 16: 0 (Graisse saturée) 11%
Acide oléique C 18: 1 (MUFA) 10%
Acide stéarique C 18: 0 (Graisse saturée) 3.5%

Source: 4

L'acide laurique vole le centre de l'attention avec sa myriade de propriétés thérapeutiques. C'est un agent antiviral naturellement puissant. Il est métabolisé dans notre corps en un composé appelé monolaurine. Ce composé dissout la membrane externe des cellules infectées par des virus. [5] Sans son enveloppe protectrice, la cellule répand tout son contenu dans le plasma et le virus affluant de sa cachette. Notre système immunitaire a alors plus de chance d’identifier le virus et d’engager le processus pour le tuer. Pendant des millions d’années, les virus se sont épargnés de la réponse immunitaire des animaux et des humains en se cachant dans les cellules saines du corps, en détournant son ADN et en utilisant son ADN au profit des virus. La monolaurine est à l'étude pour son rôle dans la réduction de la transmission du virus VIH / sida et des virus de l'hépatite, ainsi que pour la réduction de la charge virale dans ces maladies.

De manière topique, l'huile de babassu est efficace contre les boutons de fièvre, l'herpès génital (qui cause également des cloques ou des plaies autour des organes génitaux et qu'ils sont très douloureux) et les verrues génitales causées par le virus du papillome humain (HPV). S'il est utilisé comme huile de cuisson, l'acide laurique est absorbé dans notre corps par un canal spécial (appelé veine porte) directement dans notre foie, où il est ensuite converti en produits utilisables comme la monolaurine. C'est une méthode d'absorption plus rapide qui permet aux huiles et aux aliments riches en triglycérides à chaîne moyenne de fournir une énergie instantanée. C'est pourquoi les athlètes prennent des suppléments à base de MCT. L'huile de babassu a également été explorée en tant que traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate (hypertrophie non cancéreuse de la prostate entraînant une perte de contrôle de la vessie et de nombreux autres symptômes) à l'aide d'un mécanisme d'administration à base de nanoparticules. [6]

L'acide myristique agit à la fois comme agent de nettoyage et comme agent opacifiant (crème solaire naturelle). L'acide palmitique est un émollient puissant (une sorte de crème hydratante), de même que l'acide oléique. L'acide stéarique aide à maintenir l'équilibre du pH de la peau et contribue également à maintenir la barrière lipidique naturelle (à base de graisse) de notre peau qui empêche l'humidité de s'évaporer.

Les huiles de palme sont l'une des rares huiles à contenir la forme de tocotriénol de la vitamine E. La plupart des aliments riches en vitamine E que nous consommons contiennent principalement la forme alpha-tocophérol. En réalité, la vitamine E se présente sous de nombreuses formes et toutes ces formes agissent comme des antioxydants dans notre corps en utilisant différents mécanismes. Comme A ttalea speciosa est également une sorte de palmier, il existe une forte probabilité que l'huile de babassu contienne des tocotriénols.

Effets secondaires et problèmes de toxicité

Il est considéré comme une huile relativement sûre avec une toxicité minimale. Seules quelques personnes le signalent comme un irritant léger de la peau, entraînant une inflammation de la peau. Il ne dégage pas de vapeurs nocives et reste assez stable à haute température.

Achat et stockage

Lors de l'achat de cette huile, il est important de prendre en compte la durabilité de la forêt amazonienne. L’exploitation sans scrupule de cet arbre et de beaucoup d’autres a conduit à l’éclaircissement de la forêt tropicale humide au Brésil et dans les pays voisins. Par conséquent, il convient d'acheter auprès d'un vendeur qui jouit d'une excellente réputation en ce qui concerne l'utilisation des meilleures pratiques environnementales pour la récolte et la production d'huiles naturelles. Pour obtenir les meilleurs bienfaits pour la santé, il convient de choisir l’huile de babassu pressée à froid, extraite d’arbres de culture biologique.

L'huile de babassu a une très longue durée de vie car elle contient des graisses fortement saturées beaucoup moins sujettes à la rancidité. Les graisses saturées ne réagissent pas avec les radicaux libres autant que les insaturés. Ainsi, des huiles comme la noix de coco ou le babassu peuvent conserver la même fraîcheur et la même qualité pendant 2 à 3 ans, ce qui se traduit par l'une des durées de conservation les plus longues parmi les huiles. Il est logique de les acheter en gros si vous avez essayé une ou deux fois et obtenu des résultats positifs. Il existe également quelques bons produits de gros en ligne. Soyez à l'affût des produits étiquetés «huile raffinée». Le raffinage peut aller de la simple filtration pour éliminer certaines particules lourdes à des traitements plus rigoureux tels que le blanchiment ou le traitement avec des réactifs basiques (alcalis) pour réduire certains acides initiaux. Les huiles raffinées grâce au traitement chimique perdent une partie des phytonutriments essentiels. Par exemple, lors du raffinage, les huiles de palme perdent leur contenu en caroténoïdes. Tous les caroténoïdes sont de puissants antioxydants et certains d'entre eux, comme le carotène, jouent le rôle de vitamine A dans le corps humain.

Références

  1. Effets de l'huile de noix de babassu sur l'adhérence des leucocytes induite par l'ischémie / reperfusion et les fuites macromoléculaires dans la microcirculation: observation dans la poche de joue du hamster. Maria Do Carmo el Barbosa et al, Les lipides dans la santé et la maladie.
  2. Acide Lauric – WebMD.
  3. Effet de l'huile minérale, de l'huile de tournesol et de l'huile de noix de coco sur la prévention des dommages aux cheveux. Rele AS et Mohile RB, Journal of Cosmetic Science.
  4. Huile de Babassu – Wikipedia
  5. Analyse de la monolaurine, du bêta-carotène, du bêta-carotène affaibli et de leurs propriétés antagonistes avec le VIH: une étude exploratoire, Paul Inbaraj, Revue internationale de la science et de la recherche.
  6. Systèmes nanostructurés contenant de l'huile de babassu (Orbignya speciosa) en tant que traitement alternatif potentiel de l'hyperplasie bénigne de la prostate, Valeria Pereira de Souza et al., International Journal of Nanomedicine.


        
        

Lire Aussi:  7 raisons d'ajouter du poisson à votre assiette

            Rate Us

[Total: 0 Average: 0]

        
        

<! –

->

Source

Tags: