Le tai-chi pour personnes âgées améliore l'équilibre et les réflexes

 Le tai-chi "width =" 185 "height =" 185 "/> Des études ont montré que l'instabilité et les chutes sont parmi les principales causes de blessures et de décès chez les personnes âgées. <sup> 1,2</sup> En fait, les personnes âgées sont cinq fois plus souvent hospitalisées pour des blessures liées à une chute que pour toute autre cause de blessure. <sup>1,2</sup></p><p>[1945]</p><p>Aussi étonnant que cela puisse être, il existe une lueur d'espoir: il a été prouvé que l'ancienne pratique chinoise du tai-chi améliorait l'équilibre et la coordination, <sup>3</sup>tout en aidant à améliorer la densité osseuse et à réduire le risque de <sup>4,5</sup></p><p>Deux chercheurs du Ithaca College et de l’Université d’Indiana ont donc postulé que l’efficacité du tai-chi était peut-être d’aider les individus à développer un meilleur contrôle de la posture, tout en améliorant la voie du réflexe spinal qui est la clé du contrôle de la posture. <sup>6 [1 9459004]</p><p>Regardons de plus près.</p><h3>Mise à l'essai du balancement postural et des réactions réflexes</h3><p>Seize participants en bonne santé ont pris part à l'étude et huit des 16 participants pratiquaient le tai chi régulièrement pendant au moins trois ans. Régulièrement, était défini comme pratiquant trois fois par semaine pendant une à deux heures par session. Les huit autres participants n'avaient jamais pratiqué le tai-chi.</p><p>Chaque personne a subi un test de contrôle pendant environ deux heures, complétant ainsi un test de stabilité posturale et un test de réflexe. Le test d'équilibre postural visait essentiellement à déterminer si la personne pouvait rester debout pendant 15 secondes dans quatre situations différentes:</p><ul><li>Debout, les yeux ouverts</li><li>Restant immobile, les yeux fermés</li><li>Rester immobile et tourner la tête à gauche et à droite, les yeux ouverts</li><li>Rester immobile et tourner la tête à gauche et à droite, les yeux fermés</li></ul><p>Le test de réflexe utilisait une électrode à l'arrière du mollet de chaque personne pour provoquer un réflexe H. Aussi appelé réflexe de Hoffmann, le réflexe H est utile pour déterminer «la modulation de l'activité du réflexe monosynaptique dans la moelle épinière». <sup>7</sup></p><p>Bien entendu, cela n'a aucun sens pour la majorité des Nous, laïcs, nous avons donc dû déchiffrer ce jargon scientifique.</p><p>Les réflexes réagissent en principe par une voie neuronale contrôlant les actions liées à ce réflexe. (Pensez au tapotement du genou qui fait bouger votre jambe.) Ces réflexes impliquent deux groupes différents de neurones: les neurones sensoriels et les motoneurones. Lorsqu'un seul neurone est impliqué, on parle de réflexe monosynaptique. Ceux impliquant plus d’un neurone de chaque groupe sont considérés comme polysynaptiques.</p><p>Chez les animaux plus évolués tels que les humains, la majorité des neurones sensoriels ne passent pas par le cerveau. Au lieu de cela, ils se rejoignent dans la moelle épinière.</p><p>Ainsi, en testant le réflexe H, les chercheurs ont voulu déterminer l'action réflexe d'un neurone moteur et sensoriel situé à l'arrière du mollet, stimulé par une dépression. électrode de niveau. La raison? Moins de réponses peuvent être assimilées à un meilleur contrôle moteur.</p><p>Pour évaluer au mieux le réflexe H, les chercheurs ont testé les participants couchés et debout</p><h3>Le Tai Chi vous maintient stables</h3><p>[1945]</p><p>Les résultats sont assez étonnants. S'agissant de l'influence posturale, les participants qui pratiquaient le tai-chi avaient nettement moins d'influence. En fait, avec leurs yeux ouverts, ils avaient 14% moins d'influence. Avec les yeux fermés, c'était 30%. Tourner la tête avec les yeux ouverts montre 33% moins d'influence, et les yeux fermés 23% moins.</p><p>En ce qui concerne ce réflexe H fou, le groupe de tai-chi avait une bien meilleure inhibition du réflexe. en position debout, 55%, par rapport au groupe témoin, qui ne présentait qu'une inhibition de 24%. Il est intéressant de noter qu'en position couchée, les deux groupes étaient à peu près égaux, le groupe de tai-chi affichant une inhibition de 71%, contre 74% dans le groupe témoin.</p><p>Les chercheurs ont conclu que le tai-chi contribuait clairement à améliorer le contrôle postural, ainsi que la réponse réflexe. L'avantage net de cette solution est l'amélioration de la stabilité et de l'équilibre, ce qui réduit le risque de chute dévastatrice.</p><h3>Prenez le train de Tai Chi</h3><p>Littéralement traduit par «force de vie en mouvement», tai Le chi implique une respiration contrôlée et des mouvements chorégraphiés qui se combinent pour ressembler à une danse fluide et délibérée. Les mouvements gracieux, appelés formes, sont effectués en déplaçant lentement le poids de votre corps d'un pied à un autre en effectuant des mouvements synchronisés des bras, du corps et des jambes.</p><p>Les mouvements étant si lents et délibérés, ils peuvent être pratiqués avec n'importe qui, n'importe où, n'importe quand. Idéalement, vous devriez pratiquer le tai-chi pendant 30 minutes trois à cinq fois par semaine. Cependant, en raison de la faible intensité et de la qualité relaxante de l'exercice, il peut être pratiqué tous les jours.</p><p>Si vous n'avez jamais essayé le tai-chi, commencez par un instructeur qualifié, capable de superviser votre posture. et mouvements. Une fois que vous avez appris à bien faire les formulaires, vous pouvez vous entraîner seul ou avec un petit groupe.</p><hr/><p><sup>1</sup> Alexander, B.H. et al. Le coût et la fréquence d'hospitalisation pour des blessures liées à une chute chez les personnes âgées. <em>Am J Public Health</em>. 1992; 82 (7): 1020-3</p><p><sup>2</sup> Dellinger, A.M. et Stevens, J.A. Le problème des blessures chez les personnes âgées: mortalité, morbidité et coûts. <em>J Safety Res</em>. 2006; 37 (5): 519-22.</p><p><sup>3</sup> Maciaszek, J. et Osinski, W. Les effets du tai chi sur l'équilibre du corps chez les personnes âgées – une revue des études de le début du 21ème siècle. <em>Am J Chin Med</em>. 2010; 38: 219 à 29.</p><p><sup>4</sup> Henderson, N.K. et al. Les rôles de l'exercice et de la réduction du risque de chute dans la prévention de l'ostéoporose. <em>Endocrinol Metab Clin North Am</em>. 1998; 27 (2): 369-87.</p><p><sup>5</sup> Murphy, L. et Singh, BB Effets du tai chi de style Yang à 5 formes sur les femmes plus âgées qui ont ou qui sont à risque de développer l'ostéoporose. <em>Physiother Theory Pract</em>. 2008; 24 (5): 311 à 20.</p><p><sup>6</sup> Guan, H. et Kocega, D.M. Effets de la pratique du tai-chi à long terme sur l'équilibre et les caractéristiques h-réflexes. <em>Am J Chin Med</em>. 2011; 39 (2): 251 à 60.</p><p><sup>7</sup> Palmieri, R.M. et al. Le réflexe de Hoffmann: considérations méthodologiques et applications à utiliser dans la recherche en médecine sportive et en entraînement sportif. <em>J Athl Train</em>. 2004 juillet-septembre; 39 (3): 266 à 77.</p><div class=

Lire Aussi:  12 plus grands avantages de santé de sucette de poulet pour les enfants
Tags: