Une étude révèle que l'obésité augmente le risque d'asthme chez les enfants

Parents, prenez-en note. Une nouvelle étude a révélé que les enfants obèses étaient exposés à un risque accru d'asthme .

Les résultats suggèrent que l'incidence d'un diagnostic d'asthme chez les enfants souffrant d'obésité était significativement plus élevée que chez ceux ayant un poids normal et que 23 à 27% des nouveaux cas d'asthme étaient directement imputables à l'obésité.

"L’asthme de l’enfant fait partie des maladies infantiles les plus répandues et entraîne des coûts élevés pour les patients, les familles et le système de santé plus étendu", a déclaré Terri Finkel, co-auteur du Nemours Children’s Hospital à Orlando.

"Il existe peu de facteurs de risque évitables pour réduire l'incidence de l'asthme, mais nos données montrent que réduire l'apparition de l'obésité chez les enfants pourrait réduire considérablement le fardeau de l'asthme sur la santé publique", a ajouté Finkel.

Pour l'étude publiée dans la revue Pediatrics, l'équipe de recherche a analysé les dossiers médicaux de plus de 500 000 enfants.

Les chercheurs ont examiné les données anonymisées de patients âgés de 2 à 17 ans ne présentant pas d'antécédent d'asthme et recevant des soins de six centres médicaux universitaires de pédiatrie entre 2009 et 2015.

Les patients en surpoids ou obèses ont été appariés avec des patients de poids normal du même âge, sexe, race, appartenance ethnique, type d'assurance et lieu de prise en charge.

Les chercheurs ont découvert que l'obésité chez les enfants asthmatiques semble augmenter la gravité de la maladie. Le surpoids a été identifié comme un facteur de risque modeste d'asthme, et l'association a été réduite lorsque la définition la plus stricte de l'asthme a été utilisée.

Lire Aussi:  Construisez votre poitrine supérieure - Forme et puissance

«S'attaquer à l'obésité chez les enfants devrait être une priorité pour contribuer à améliorer la qualité de vie des enfants et pour réduire le nombre d'asthmes chez les enfants», a déclaré Finkel.

    

Publié le 26 novembre 2018 à 15h39

        
            
        
        

Source

Tags: