Venkaiah Naidu déclare que des maladies liées au mode de vie moderne se transforment en assassins

Le vice-président M. Venkaiah Naidu a appelé lundi la fraternité médicale à faire campagne contre le jour moderne mode de vie comme les maladies non transmissibles (MNT) se transformaient en tueurs.

En inaugurant l'hôpital GEM ici, Naidu a déclaré que les MNT étaient en train de devenir un meurtrier majeur et qu'il incombait à la communauté médicale de lancer une campagne nationale visant à sensibiliser davantage aux risques pour la santé.

«Le manque d'activité physique, une alimentation médiocre et déséquilibrée, l'abus de tabac et d'alcool et les facteurs environnementaux sont parmi les facteurs à l'origine du développement des MNT», a déclaré Naidu.

Commentant les réalisations de l’Inde dans le secteur des soins de santé, Naidu a déclaré que le principal défi consistait à mettre en place un système de soins de santé complet dans un contexte de disparité énorme entre les zones urbaines et les zones rurales.

Il a déclaré que les dépenses publiques, le ratio médecin-patient, le ratio lit / patient, les dépenses non remboursables, le manque d'établissements de médecine et de médecins qualifiés, le manque d'infrastructures dans les zones rurales, le manque de pénétration de l'assurance maladie et l'insuffisance des mécanismes de surveillance des maladies et de prévention et des mécanismes de prévention constituaient les énormes défis à relever.

«Le nombre insuffisant de médecins disponibles sur 10 000 habitants en Inde par rapport aux pays développés est préoccupant. Alors que le nombre de médecins disponibles est de 20 pour 10 000 habitants dans les pays développés, il n'y en a que six en Inde », a déclaré Naidu.

Lire Aussi:  10 TRAITS DE LEADERSHIP INSPIRATIONNELS QUE TOUS LES CHEFS DIRIGENT

«En Inde, contre 1 médecin sur 1 000, il y a un médecin sur 1 700 habitants. Afin d'atteindre cet objectif, un comité de haut niveau de l'ancienne Commission de planification (NITI Aayog) a recommandé la création de 187 collèges de médecine supplémentaires d'ici 2022 », a-t-il ajouté.

Source: IANS

    

Publié le 3 décembre 2018 à 19:01

        
            
        
        

Source

Tags: