Courir avec mal au dos: un médecin partage ses conseils

Avec le Marathon de Tata Mumbai 2019 dans quelques jours, de nombreux participants sont inquiets un problème de santé très commun. Beaucoup de coureurs souffrent de maux de dos. «Nous avons plusieurs cas où les coureurs, en particulier ceux qui courent des marathons, ont du mal à courir à cause de la douleur. Ils commencent à se demander pourquoi cela leur est arrivé malgré leur forme et leur activité », explique le Dr Rishita Shah spécialiste principal de la colonne vertébrale de la clinique QI Spine. La douleur au dos est due à un noyau faible qui exerce une pression excessive sur la colonne vertébrale du coureur. Une hydratation inadéquate, un manque d'entraînement et une mauvaise posture de course peuvent également causer de la douleur. «Cela peut sembler contre-intuitif, mais courir peut être bon pour la colonne vertébrale s'il est effectué correctement, avec une formation adéquate et des conseils médicaux», ajoute le Dr Shah. Voici quelques conseils pour courir en toute sécurité pour les participants au marathon souffrant de maux de dos:

1. Vérifiez auprès d'un spécialiste de la colonne vertébrale avant de courir

Quand couraitnous utilisions la majorité de nos muscles de la colonne vertébrale. Les coureurs ne consultent généralement que les entraîneurs lors des séances de remise en forme ou de renforcement. Cependant, un seul muscle faible peut causer une douleur intense. Il est essentiel que vous obteniez une autorisation médicale d'un spécialiste de la colonne vertébrale avant de commencer votre entraînement.

2. Renforcement du noyau et entraînement des membres inférieurs

Lire Aussi:  Être positif aide à combattre le cancer

Les patients souffrent de douleurs chroniques au dos car leurs muscles centraux ne sont pas suffisamment renforcés. Par conséquent, il faut suivre un programme médicalement guidé pour renforcer le noyau et le membre inférieur.

3. Réchauffer et refroidir

Les étirements d'échauffement avant et après l'analyse sont également importants pour soulager l'excès de pression dans les muscles de la colonne vertébrale. Cela réduira le risque de blessure à la colonne vertébrale ou de sport.

4. Test de la colonne vertébrale

Tout comme un test d'effort sur votre cœur, un test fonctionnel de la colonne vertébrale l'est également. Digital Spine Analysis (DSA) analyse la force, la flexibilité et la mobilité de vos groupes musculaires et identifie avec précision les plus faibles. Cela vous permettra de travailler plus efficacement sur vos muscles spécifiques.

5. Utilisez des chaussures amortissantes

Le port de chaussures de course avec des semelles intercalaires ou en gel absorbera la compression pour une surface rigide, réduisant ainsi la pression exercée sur les articulations de vos genoux et de votre dos.

6. Préparez votre dos

Une courroie ou un corset dorsal soutiendra votre colonne vertébrale pendant la marche, la marche ou la course. Cependant, si vous participez à un marathon, une ceinture arrière pourrait vous ralentir. Pour les marathoniens, il est conseillé de porter un corset ou un pantalon de survêtement avec une ceinture à mi-maintien.

7. La douleur est votre signe STOP

La douleur est un signal rouge. Des douleurs dans le dos, les bras ou les jambes pendant la course indiquent que vous devez immédiatement consulter un spécialiste de la colonne vertébrale. Traiter la cause première de votre douleur à temps est le seul moyen de vous remettre sur pied.

Lire Aussi:  Comment se débarrasser des hémorroïdes rapide: meilleurs remèdes maison

Publié le 14 janvier 2019 10:17 | Mise à jour: 14 janvier 2019 10h21


Source

Tags: